Rechercher
  • Paul KABUDOGO RUGABA

Coïncidence accidentelle ou planifiée?

Aujourd’hui le 20/juin/2021, le général Bob KILUBI commandant région a visité la commune de Minembwe ce jour. Pour y amener un message de la paix. Après une semaine de marche-sit-in que les femmes exclusivement Banyamulenge ont fait suite au ras-le-bord d’arrestations arbitraires de leurs fils accusés faussement de nuire à la sécurité de l’état. Minembwe cette commune-là située dans une des régions les plus tumultueuses de la RDC, le sud-sud du Sud-Kivu.

Curieusement, cette visite du numéro 1 militaire de la province du Sud-Kivu a coïncidé avec une attaque des miliciens Mai-Mai à Kalingi. Une bourgade-cité de ladite commune se trouvant à quelques 2 à 3 kilomètres du Quartier Général des FARDC. L'attaque de ces Mai-Mai à razzié plusieurs dizaines des vaches des Banyamulenge, juste deux heures après l'arrivée du Général.

Les conflits des hauts-plateaux d'Itombwe sont singularisés par un plan de purification ethnique ; ourdi, dissimulé et exécuté silencieusement par certains officiels politiciens et militaires congolais eux-mêmes. Bref la mafia, des mafiosos, que le chef de l’Etat, son Excellence Etienne Tshisekedi le fils du leader-Maximo, le Sphinx de Limete venait juste de dénoncer.

Heureusement, a un mal, correspond toujours un bienfait. Pour la première fois, après quatre an ans de calvaire des Banyamulenge, vingt organisations non-gouvernementales des droits de l’homme et non les moindres que regorge la RDC, viennent de livrer un message d’alerte et de dénonciation sur la situation préoccupante de Minembwe à son excellence Monsieur le Président de la République et à toutes les autorités politico-militaires, y compris le Gouverneur de la province du Sud-Kivu.

ALERTE SUR MINEMBWE
.pdf
Download PDF • 1.42MB

Nous, les citoyens Lambda nous nous attendons à ce que, de cette coïncidence(accidentelle ou planifiée? Dieu seul sait), des solutions durables soient prises durant le séjour du Général.

Dans son discours, général promet faire de consultations avec toute les couches sociales mais ne dit rien sur la libération des détenus, parmi lesquels les 9 bergers, la famille Rutebuka et le nourrisson de moins de 12 mois, entassés dans le conteneur dit « de la mort».

Veillons voir! Il n’est jamais tard pour faire du bien mon Général. C’est votre devoir.


Le Citoyen LABDA

214 vues0 commentaire