Rechercher
  • Pax Nobiscum

Déclaration de la Pax Nobiscum contre l’arrestation arbitraire de M. Barnabé MILINGANYO

La PAX NOBISCUM, (P.N.) est une association sans but lucratif installée au Canada œuvrant dans le domaine de droits de la personne et le développement.

P.N. dénonce l’arrestation arbitraire de M. Barnabé MILINGANYO analyste et politologue congolais pour ses analyses et ses opinions sur le climat politique qui prévaut en République démocratique du Congo.

La P.N. s’inquiète, notamment, des attaques indirectes contre la liberté d’expression, en particulier par la manipulation et le montage des discours pour less dévier du contexte dans lequel ils ont été prononcés et les interpréter autrement, ce qui a conduit à l’arrestation de M. Barnabé MILINGANYO.

La P.N. est informée que M. Barnabé MILINGANYO l’une de rares personnes à dénoncer les violations graves de droits humains dans les Hauts Plateaus de Fizi, Mwenga et Uvira contre une communauté à laquelle toute la classe politique et ses médias partisans s’acharnent. Il est victime de sa prise de position contre cette discrimination notoire devenue presqu’autorisée en toutes impunités.

La P.N. est également préoccupés par le fait que la République Démocratique du Congo qui se dit État de droit répond de manière rapide et automatique par l’incarcération d’une personne pour sa prise de position et pour son analyse d’une situation réelle dans le pays. Ceci est une façon d’imposer des restrictions injustifiables et disproportionnées à la liberté d’expression.

La P.N. Souligne que l’incarcération et les intimidations ne sont pas une réponse efficace qu’un débat ouvert, que les critiques sont un élément important de toute stratégie adoptée, et que la pénalisation excessive de l’expression peut inciter à marginaliser des griefs et alimenter la violence.

La P.N. Souligne que les protections des droits humains s’appliquent à tous ceux qui cherchent, reçoivent et répandent ou interprètent des informations, afin de permettre non seulement l’accès à l’information mais aussi proposent des idées des solutions en périodes de conflits.

La P.N. considère que les mesures administratives qui limitent directement la liberté d’expression, doivent toujours être imposées par un organe indépendant. Ils doivent en être de même pour les mesures administratives qui limitent indirectement la liberté d’expression.

La P.N. demande la libération sans conditions de M. Barnabé Milinganyo.


Fait le 29 nov. 2020

Le Comité Exécutif de la P.N.

Signé par

Paul KABUDOGO RUGABA

25 vues0 commentaire